Menu

Baisse de la consommation des protéines animales

Les consommateurs français entrent dans une nouvelle phase de transition nutritionnelle. La consommation de protéines animales est très structurante dans le régime alimentaire des Français.  Une  nouvelle  phase  de  transition  nutritionnelle,  déjà observée aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou en Allemagne, est en cours en France depuis le début des années 1980. Ainsi, la consommation par habitant en viandes de boucherie est celle qui diminue le plus, les jeunes générations au même âge en consommant moins. D’autant plus que ce phénomène est accentué depuis le début de la crise économique (2008) .La  consommation  individuelle  de produits de la mer, après avoir fortement progressé, est stable depuis une décennie.

En savoir plus...

Pour recevoir la newsletter bimensuelle, adhérez à l’UNPF

2 fois par mois, recevez la newsletter de l’UNPF pour être au plus prêt de l’actualité de notre secteur.

  • informations économiques,
  • actions de l’UNPF
  • petites annonces,
  • changements législatifs,
  • actualité de la poissonnerie
  • partenariats,
  • informations sociales,
  • défense de l’artisanat,
  • promotion des métiers de l’alimentation
  • notes de conjoncture hebdomadaire,

Recevez directement l’information dans votre boîte aux lettres électronique.

Nous rappelons que la newsletter bimensuelle est réservée aux adhérents de l’UNPF. Si vous n’êtes pas à jour de votre cotisation,

  • remplissez le bulletin d’adhésion ici
  • téléphonez au 09 81 44 44 43
  • contactez nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
En savoir plus...

L’essor de la consommation de produits « prêts-à-manger »

Manger moins de protéines animales, recourir au prêt à manger, rechercher la proximité et la naturalité : voici les nouvelles tendances de consommation sur lesquelles nous devons être vigilant. L’avenir de notre profession s’y joue. 

Le prêt à manger

Les Français consacrent moins de temps à l’achat et à la préparation de leurs repas. L’urbanisation croissante a eu tendance à densifier l’habitat en périphérie des grandes villes tandis que ces dernières concentrent désormais l’essentiel du travail. Les jeunes générations ont ainsi vu leur durée de trajet domicile-travail s’allonger. Le temps accordé au repas du déjeuner s’est contracté, et les modes de restauration sur le lieu de travail tendent à la praticité. En dehors de leur lieu de travail, les consommateurs veulent s’accorder plus de loisirs, et cherchent là aussi à gagner   du temps dans leur courses et préparations alimentaires.                                                                          

L’essor de la consommation de produits « prêts-à-manger », ou « produits services », répond à cette évolution. Ils permettent en effet aux consommateurs de gagner en rapidité, d’accéder à une satisfaction sans effort à fournir. Ils répondent au besoin de mobilité suscité par un mode de vie de plus en plus nomade, et auquel répond la restauration en extérieur. Le net affaiblissement de la transmission intergénérationnelle du savoir-faire culinaire a également contribué à renforcer cette tendance.

L’UNPF encourage donc tous les poissonniers à développer la partie traiteur de leur étal.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail