Menu

S 12 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

S 12 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Semaine marquée par un afflux exceptionnel de volumes débarqués. En dépit d'opérations de mise en avant en grande distribution dans plusieurs espèces, ces tonnages très importants ont déséquilibré le marché, avec l'impossibilité de traiter autant de marchandises. Le commerce n'est par ailleurs pas très dynamique. Les cours ont globalement chuté au niveau du prix plancher dans tous les poissons, à quelques exceptions près, pour stagner à ce niveau bas. L'écou- lement s'est avéré très laborieux dans nombre d'espèces (lieu jaune, merlan, merlu, sole, lotte ...) qui ne trouvaient acquéreurs. Avec les prix très attractifs, les opérations promotionnelles instaurées, ont toutefois favorisé quelque peu les ventes, mais sans excès. En Norvège, la pêche a repris et les cours du dos de cabillaud sont en baisse significative. Le marché reste absent en coquille dont la fin de campagne est proche.

Boulogne

L’offre est arrivée de façon régulière cette semaine. Les volumes sont normaux. On constate notamment beaucoup de merlans, de la sole, du tacaud qui, d’ailleurs ne trouve pas preneur, en quantité moindre, du maquereau, du bar et de l’encornet. Celui-ci s’est vendu très rapidement ( à 12€ au cadran) eu égard aux faibles volumes proposés. En matière d’importations, il y a très peu de flétans, rascasses, sabres, lingues et lieus noirs. Ces produits sont recherchés et leur prix est assez élevé. La demande, faible en début de semaine, s’est quelque peu réveillée en fin de semaine. Le marché à l’exportation n’est pas porteur (effet « fin de mois »). En GMS, les promotions portent sur le bar de Grèce, les sardines et la queue de lotte de Méditerranée, l’aile de raie et le filet de lieu jaune d’Atlantique Nord Est et le filet de saumon de Norvège. Par ailleurs, ainsi que le préconisaient les mareyeurs, la grande distribution a mis en avant la sole de Boulogne. Cette opération promotionnelle a eu l’effet escompté : absorption des volumes et redressement des prix (passés de 4,50 € mercredi à 7 € vendredi).

Rungis

L'activité sous la halle des produits de la mer est modérée. Après un début de semaine assez dynamique, la fin de semaine est en demi-teinte. La fréquentation est assez mesurée malgré des cours attractifs. Les ventes profitent aux poissons bleus, espèces à griller et filets frais grâce au temps ensoleillé. La restauration hors foyer permet un flux régulier de marchandises. Malgré cela, les resserres présentent sont croissantes sous la halle et donnent lieu à des cours de dégagement en fin de semaine. Les cours sont difficilement soutenus dans la plupart des espèces.

Téléchargez l'ensemble de la note de conjoncture grâce au lien suivant :

Dernière modification lemercredi, 26 mars 2014 09:05
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail