Menu

L’OPEF participe au programme de recherches scientifiques Freezani sur les conditions de congélation domestique pour tuer les larves d’Anisakidae

L’OPEF participe au programme de recherches scientifiques Freezani sur les conditions de congélation domestique pour tuer les larves d’Anisakidae

L’OPEF s’implique dans les projets scientifiques concernant la filière. Ainsi, l’OPEF, ACTALIA, le CRITT et l’ANSES ont établi une convention de collaboration scientifique dans le cadre de leur participation conjointe à un programme de recherche intitulé : « Définition des conditions de congélation domestique pour tuer les larves d’Anisakidae dans les produits de la pêche ».

Ce programme est financé dans le cadre de l’Appel à Projets « Enjeux Immédiats Aval » de France Filière Pêche.

Pourquoi de telles recherches ?

En raison de l'éventuelle présence de parasites de la famille des Anisakidés dans les produits de la pêche, le règlement (CE) n°853/2004 prévoit que les produits présentant un risque, du fait de leur mode de consommation ou de préparation (cru, mariné, mi-cuit...), soient soumis à un traitement par congélation à cœur, pendant au moins 24h à -20°C, ou 15h à -35°C, afin de garantir la mort des parasites.

Dans son avis de 2010, l'EFSA concluait qu'un traitement de 96h à -15°C garantit un même niveau de protection. En congélateur ménager (3 ou 4 étoiles), une durée de stockage de 7 jours est recommandée (recommandations ANSES).

Parfois considérée comme longue, cette durée mérite d'être précisée, d'autant plus que la DGAL a rappelé à tous les maillons de la filière l'importance d'informer et sensibiliser les clients de la nécessité d'une congélation préalable avant toute consommation crue ou peu transformée.

L'étude proposée vise à apporter des précisions sur cette durée de congélation domestique, en considérant les différentes spécificités techniques des congélateurs ménagers, afin d'assurer la destruction des larves d'Anisakidés présentes dans les poissons, selon les types de produits considérés.

Quel intérêt pour les Artisans Poissonniers Écaillers ?

L’OPEF entend, par ce projet, agir dans l’intérêt de toute la filière des produits de la mer et des Artisans Poissonniers Écaillers.

Si la réglementation sanitaire prévoit que les produits destinés à être consommés crus passent par une étape de congélation dite « assainissante », cette information n'est pas toujours connue du grand public et le délai de 7 jours peut être un frein à l’achat.

Le parasitisme présente pourtant un risque sanitaire non négligeable pour les amateurs de poisson cru, comme en témoignent les intoxications déclarées notamment dans le Finistère en 2018.

Une parfaite connaissance des conditions de congélation pour la destruction totale des parasites permettra aux Artisans Poissonniers Écaillers de disposer de données scientifiques solides pour dispenser des conseils de qualité à leurs clients et valoriser leur savoir-faire et leurs étals.

 

 

 

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail