Menu

Les pêcheurs bretons cherchent à améliorer les conditions de transport de la langoustine

Les pêcheurs bretons cherchent à améliorer les conditions de transport de la langoustine

La saison de la langoustine bretonne a démarré mi-avril. Les pêcheurs se focalisent sur la vitalité, la préservation et la promotion du produit.

Lorient est l’un des 1ers ports de pêche en débarques de langoustines avec environ 900 tonnes en 2017.  L’organisation de producteurs (OP) Les Pêcheurs de Bretagne cherche à mettre en place les moyens nécessaires pour la commercialiser le plus loin possible. Grâce à des viviers en immersion ou avec des douchettes, les langoustiniers côtiers travaillent pour préserver le produit qui supporte mal les chocs thermiques ou de salinité.

Plusieurs tests sont en cours pour trouver la meilleure solution de transport entre le camion-vivier, réfrigéré, ou équipé de brumisateur.

L’enjeu pour les poissonniers est important alors que le produit est promis à un bel avenir grâce à un stock abandant et maitrisé tout en conservant un bon prix.

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail