Menu
  • Concours thon rouge de ligne - pêche artisanale

S 26 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Dans la lignée de la semaine précédente, l’activité commerciale reste morose. La demande est peu dynamique, et même les mises en avant n’engendrent pas la commercialisation des volumes escomptés. Seules les sardines voient leur demande s’accentuer avec une offre plus conséquente et de qualité. Dans les autres espèces, bien que les quantités débarquées soient faibles, les cours fléchissent dans l’ensemble. Les prix restent corrects pour l’églefin, le merlan, le lieu noir et le lieu jaune. En revanche, ils sont à un niveau bas pour la lotte, la raie, le merlu et la cardine. A l’import, l’offre en cabillaud se réduit. La demande est soutenue, en raison de mises en avant dans plusieurs enseignes, ce qui permet la fermeté des cours. En langoustine, les volumes débarqués ont été plus importants en milieu de semaine ce qui a pesé sur les prix. En fin de semaine, avec la baisse de l’offre et l’approche du weekend, les cours ont été mieux orientés.

En savoir plus...

S 25 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Cette semaine, les volumes débarqués sont à des niveaux normaux pour la saison c’est à dire faibles. La demande est également peu dynamique en raison d’une météo estivale, du début des soldes et de l’approche des vacances d’été. Le marché est donc équilibré ce qui permet aux cours d’être à un niveau correct dans de nombreuses espèces : merlan, lieu jaune, lieu noir, rouget, saint pierre, turbo. En revanche, les prix du merlu, de la lotte et de la cardine restent bas, les volumes débarqués étant toujours conséquents. A l’import, l’origine Islande en cabillaud est plus présente pour satisfaire une demande toujours soutenue, l’offre norvégienne continuant à se réduire. En lieu noir, la demande a été également forte et les prix en hausse en raison d’une offre nationale limitée et de mises en avant. En tourteaux, les volumes débarqués cette semaine ont été importants. La demande est faible, les stocks sont donc conséquents ce qui a entraîné une chute des cours. En langoustine, l’offre a été un peu plus abondante. Les cours se sont toutefois maintenus à un bon niveau sauf pour les petites tailles qui ont vu un tassement de leur prix en fin de semaine.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail