Menu
  • Concours thon rouge de ligne - pêche artisanale

S 44 2019 Note de conjoncture des produits de la mer

S 44 2019 Note de conjoncture des produits de la mer

Rungis

Les ventes restent difficiles sous la halle parisienne des produits de la mer pour cette deuxième semaine de congé scolaire de la Toussaint. A une fréquentation limitée s’ajoutent des volumes en commande vers la restauration hors foyer assez bas. Les cours sont difficilement soutenus sur l’ensemble de la période dans bon nombre d’espèces proposées. Malgré des volumes échangés modestes, certains poissons trop peu représentés voient cependant leur cours s’élever de façon significative. C’est le cas du cabillaud entier frais, des maquereaux de fort calibre, et de la coquille Saint Jacques dont les arrivages sont manquants en début de semaine.

Bretagne

Cette semaine se caractérise par des débarques de faibles niveaux tant en hauturiers qu’en côtiers. Cela ne joue guère sur les prix car la demande est atone. Seule la journée de mercredi a été propice car les rayons de supermarchés devaient être achalandés. Quelques poissons ont cependant vu leurs prix chuter tel le congre, la raie, elle pêchée en grande quantité. La lotte comme toujours, depuis quelque temps flirte autour des 6 euros sous criée avec une légère baisse constatée en fin de semaine. Le commerce demeure morose avec les congés scolaires et avec ce jour de Toussaint vraiment jour férié. Côté import, les mauvaises conditions de pêche et d’acheminent de celle-ci ont perturbé l’activité commerciale. Seul le dos de cabillaud, toujours aussi attractif a échappé à la baisse des prix. Malheureusement pour le lieu noir et le loup de mer les tarifs ont été revus à la baisse faute de débouchés causés par les retards dans les transports et par cette semaine amputée d’un jour de vente pour la coquille Saint Jacques, la pêche dans la baie de Saint Brieuc s’est ouverte cette semaine. Les débarques ont été correctes lundi mais très importantes le mercredi occasionnant des prix planchers et de grandes quantités à destination de la transformation. D’autres gisements se sont ouverts, Brest, Quiberon et Morlaix depuis quelques jours, les prix sont orientés à la hausse pour la langoustine, les volumes débarqués sont réduits comme depuis le début de la saison et les cours fluctuent dans la fourchette haute .En tourteau et en homard, l'offre reste toujours réduite et les prix élevés, La pêche aux araignées monte en puissance et les cours demeurent faibles cette semaine,

Dernière modification lejeudi, 07 novembre 2019 08:26
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail