Menu
  • Couverture OPEF

S 24 2019 Note de conjoncture des produits de la mer

S 24 2019 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Au cours de cette semaine réduite à quatre jours, en raison du férié de la Pentecôte, les volumes débarqués semblent poursuivre leur baisse saisonnière. Les apports ont été plus importants mardi à cause du lundi chômé et ont ensuite été plus limités à l’approche du week- end. Pour la majorité des espèces, la faiblesse des volumes a permis à leurs cours de se raffermir. Le prix de la lotte a profité de ce manque de volume pour progresser et se rapprocher des 6€/kg pour la taille 3, en fin de période. Pour les poissons plats, l’offre est faible et les prix soutenus. Pour les espèces à filet, les volumes disponibles de lingue bleue et de lingue franche demeurent assez importants, ce qui permet aux prix de se maintenir à un niveau peu élevé. A l’import, pour le dos de cabillaud, la baisse du disponible et une demande toujours régulière ont permis aux prix déjà élevés de se raffermir. Le commerce a été calme et routinier, comme souvent au mois de juin, avec une demande dirigée principalement sur les petits prix. Pour la langoustine, la saison bat son plein, avec des volumes débarqués supérieurs à ceux de la semaine précédente. En raison d’une demande moins présente en début de semaine, les cours ont été peu élevés, avant de repartir à la hausse et de dépasser les 10€/kg pour la petite taille, à l’approche du week-end. En crustacée, l’offre en tourteau est d’un bon niveau et la demande régulière. En homard, le disponible n’est pas très élevé alors que les besoins se sont développés, avec un petit effet « Fête des pères », ce qui entraîne un raffermissement des cours.

Boulogne

Les bonnes conditions météorologiques ont facilité la pêche côtière avec des débarques régulières. Les volumes sont toutefois restés mesurés, avec des apports principalement constitués de merlan avec un prix moyen à plus de 2 €/kg, de barbet friture avec un prix moyen aux alentours de 9 €/kg, certains lots s’appréciant à plus de 16 €/kg et de seiche entre 5 €/kg et 6 €/kg. Le maquereau est la principale espèce ciblée par les bateaux basés plus au nord. Les débarques ont été nombreuses tout en maintenant un prix ferme à plus de 2,5 €/kg. La sardine appréciée en cette période en grillade est bien présente cette semaine. Le grand perlon, les poissons plats, le chinchard et la raie complètent le marché. Centre

Rungis

Malgré des conditions météorologiques aléatoires cette semaine, les ventes sont restées fluides sur la période. En effet, à une demande déjà importante de la restauration collective se joint une clientèle de Détaillants intéressés. Les volumes commercialisés sont importants en toutes espèces et les cours sont fermes dans l’ensemble.

Dernière modification lemardi, 18 juin 2019 14:17
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail