Menu
  • Couverture OPEF

S 12 2019 Note de conjoncture des produits de la mer

S 12 2019 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Cette semaine a été très atypique pour la saison, avec des volumes débarqués par les hauturiers très faibles, dans la lignée de la semaine précédente et notamment en début de semaine. De ce fait, les cours de l’ensemble des espèces sont restés soutenus, même s’ils se sont repliés à la veille du week-end. Cette envolée des cours a été exceptionnelle pour la lotte, avec des cours proches des 8€/kg lundi. Les prix ont ensuite régressé lentement pour retrouver un niveau aux alentours des 5,50€/kg vendredi. Les espèces à filet ont connu également des cours soutenus, tout comme la raie qui a connu des prix supérieurs à 3€/kg. Pour la pêche côtière, les bonnes conditions météorologiques ont permis des débarques plus importantes que les semaines précédentes. A noter des volumes de maquereaux qui se développent à des prix peu élevés. A l’import, le disponible n’est pas non plus très élevé et les cours restent également soutenus, notamment pour le dos de cabillaud. Le peu d’offre et les prix ont freiné la demande sur la première partie de la semaine et seules les opérations de promotions ont dynamisé cette demande. En langoustine, la saison semble commencer, avec des volumes débarqués plus importants et plus réguliers. Les cours sont corrects au vu des volumes et de la saison, ils se situent entre 10 et 11€/kg pour la petite taille. Concernant la coquille St Jacques, les débarques ont été très nombreuses du fait de conditions de pêches idéales. Le prix reste bloqué à 2€/kg et les usines de transformation absorbent toujours la majorité des volumes. Toujours peu d’évolution sur le marché du tourteau et du homard, l’offre reste restreinte et les prix élevés.

Boulogne

De meilleures conditions météo permettent d’améliorer quelque peu l’activité de la pêche sur Boulogne/Mer. Les arrivages sont en début de semaine assez faible avec la reprise d’activité, pour s’améliorer dès mercredi. Le divers est toutefois peu représentatif, et les espèces à citer sont peu nombreuses. Le merlan et le maquereau font exception avec de bonne débarques. Les prix sont réorientés à la baisse, d’autant que le marché est peu actif. Malgré un prix avoisinant 1,20 €/kg, le maquereau côtier est concurrencé par la provenance espagnole. Avec des arrivages parcimonieux de sole, le cours est très ferme et varie selon la taille entre 12€ et 14 €/kg. Les tonnages de coquille demeurent très importants. Elle est invendue à 2 €/kg, sur un marché tendu où les écorceurs peinent à trouver les débouchés. Malgré la saison, l’encornet est toujours recherché, mais les apports restent mesurés. Le prix atteint parfois 13 €/kg faute de quantité suffisante pour couvrir la demande à l’export. La pêche hauturière complète difficilement le divers, avec 2 rotations. Le prix du lieu noir issu de cette pêche, passe de 1,80 € à 1,30 €/kg avec l’amélioration des débarques en fin de semaine. Globalement, le marché est peu dynamique, incitant les mareyeurs à pratiquer des prix plus agressifs pour attirer le consommateur. Les mauvaises conditions météo sur les zones de pêche ne facilitent pas l’activité à l’importation. Le divers est donc là aussi peu représentatif et les volumes en baisse, hormis pour le lieu noir dont les tonnages suffisent pour alimenter le commerce.

Rungis

Après un bon début de semaine, les ventes retombent nettement lors du marché de mercredi. Il faut attendre les nuits de jeudi et vendredi pour constater une bonne fréquentation de la part des détaillants traditionnels qui permet l’écoulement d’une large part du disponible en poissons nobles, en coquillages et en crustacés. On remarque des cours toujours très élevés en tourteaux, conséquence d’une demande accrue sur le marché asiatique.

Dernière modification lemardi, 26 mars 2019 09:29
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail