Menu
  • Couverture OPEF

S 47 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

S 47 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Dans la lignée des semaines précédentes, les volumes débarqués sont assez faibles dans l’ensemble. Les cours se maintiennent à des niveaux corrects, notamment en julienne, lingue bleue, églefin et merlu. En lotte, les prix restent corrects mais ils se sont tassés en fin de semaine. Le commerce et la valorisation demeurent difficiles en congre, comme les semaines précédentes. Dans cette deuxième quinzaine du mois de novembre, comme habituellement à cette période, la demande est modeste. A l’import, les volumes de lieu noir demeurent peu importants ce qui maintient les prix à des niveaux élevés. En dos de cabillaud, avec des apports sur le marché plus conséquents en milieu de semaine, les cours sont en recul. En coquille Saint Jacques, les gisements de la baie de St Brieuc et de la baie de Quiberon ont été ouverts cette semaine. Les apports ont été faibles mais les prix soutenus. En crustacés, les volumes débarqués et en stock de tourteaux et d’araignées sont importants. Les besoins sont faibles et les prix sont bas.

Boulogne

Des conditions météorologiques plus clémentes ont permis des arrivages réguliers et conséquents. De surcroît, les apports se sont avérés assez diversifiés. On trouve, notamment, beaucoup d’encornets, du perlon, de la moruette, du carrelet, du hareng. Il y a, en revanche, très peu de soles et de coquilles Saint-Jacques. L’approvisionnement en barbets s’est fait de façon irrégulière. À l’importation, on constate toujours un déficit en cabillaud, lieu noir, flétan, sabre. De ce fait, ces articles sont très chers. La demande sur le marché français est calme. Le hareng, cependant, s’écoule bien, car bon marché et en promotion. Heureusement, le marché à l’export s’avère plus actif qu’il s’agisse des pays de l’Est ou du Sud. En GMS, les promotions portent sur le hareng de Boulogne, le filet et le pavé de saumon ainsi que le saumon entier de Norvège, le filet de lieu noir, le filet de merlan, la sole, la coquille Saint-Jacques coraillée, en provenance d’Atlantique Nord-Est. D’une façon générale, il y a peu de promotions cette semaine, notamment en produits locaux.

Rungis

Les cours plus attractifs de cette semaine motivent les acheteurs. En début de période, la marée courante représente l’essentiel des ventes. Les échanges en filets frais et poissons entiers tels que le saumon, le merlu ou le cabillaud sont très importants, permettant une limitation notable des volumes de resserres. Les espèces de la marée fine, les poissons plats et coquillages doivent attendre le marché de jeudi et de vendredi pour profiter d’un réel engouement des clients. En coquilles Saint-Jacques, la productivité des pêches fait gonfler le disponible sur le marché parisien, orientant sensiblement les cours à la baisse, malgré une qualité générale des lots nettement plus homogène. Les cours sont fermes en crustacés, notamment en homards, langoustes et langoustines. Dans la lignée des semaines précédentes, les volumes débarqués sont assez faibles dans l’ensemble. Les cours se maintiennent à des niveaux corrects, notamment en julienne, lingue bleue, églefin et merlu. En lotte, les prix restent corrects mais ils se sont tassés en fin de semaine. Le commerce et la valorisation demeurent difficiles en congre, comme les semaines précédentes. Dans cette deuxième quinzaine du mois de novembre, comme habituellement à cette période, la demande est modeste. A l’import, les volumes de lieu noir demeurent peu importants ce qui maintient les prix à des niveaux élevés. En dos de cabillaud, avec des apports sur le marché plus conséquents en milieu de semaine, les cours sont en recul. En coquille Saint Jacques, les gisements de la baie de St Brieuc et de la baie de Quiberon ont été ouverts cette semaine. Les apports ont été faibles mais les prix soutenus. En crustacés, les volumes débarqués et en stock de tourteaux et d’araignées sont importants. Les besoins sont faibles et les prix sont bas.

Dernière modification lemardi, 25 novembre 2014 13:18
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail