Menu
  • Couverture OPEF

S 27 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

S 27 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

C'est une semaine de transition avec le début de la transhumance vers le sud de l'Europe et la frange littorale. En crustacés, après la saison de l'araignée, l'activité est principalement forte en tourteaux, essentiellement lors d'opé- rations de mise en avant à prix d'appel. La chaleur défavorise la vente des poissons en filet, et favorise la demande de produits à griller . En pêche hauturière et côtière, si les débarquements de poissons sont souvent de saison, la sole, la langoustine, le rouget, le maquereau, le bar et l'encornet manquent parfois. Côté import, l'activité est très réduite en raison de fins de quotas, du mauvais temps en Islande et des fermetures pour vacances en Norvège. Les cours sont décevants dans la lotte mais sont en train de monter pour le loup et le dos de cabillaud. L'écoule- ment des poissons "festifs" comme le bar, le turbot et le saint Pierre est parfois laborieux. Quel que soit le produit, les clients recherchent souvent des petits prix, comme en sardine, abondante actuellement. Le homard est aussi attractif. Les opérateurs s'attendent à un développement de l'activité pour le week-end du 14 juillet.

Boulogne

Avec l’arrêt progressif d’activité des bateaux – les marins prenant leurs congés -, le niveau des volumes débarqués à Boulogne est en diminution. On note cependant des arrivages de maquereau, merlan, chinchard, ou sébaste . Face à cette offre limitée, la demande n’est pas, non plus, très soutenue : les soldes, les départs en vacances expliquent en partie le ralentissement du commerce. Les produits de la marée trouve néanmoins preneur à un prix intéressant. C’est notamment le cas des entreprises qui proposent des filets ou des brochettes, deux produits qui s’écoulent bien . En GMS, les promotions portent sur le saumon entier de Norvège, la dorade de Grèce, la sardine, le filet de cabillaud et le cabillaud entier, la sole portion, le maquereau, le merlu, le lieu noir ou le tourteau vivant ; le tout en provenance d’Atlantique Nord Est.

Rungis

Le début des congés d’été se ressent d’ores et déjà sur l’activité générale de la halle parisienne. Après un début de semaine assez actif, notamment mardi, le ralentissement est marqué en fin de semaine et accentué par la pluie. Des apports limités permettent un relatif maintien des cours de l’ensemble des espèces. Les poissons entiers de consommation courante se commercialisent difficilement en comparaison des espèces à griller qui suscitent toujours un intérêt chez les consommateurs. Coquillages et crustacés sont peu consommés à cette période de l’année, les lots proposés à la vente s’échangent avec une grande lenteur.

Téléchargez l'ensemble de la note de conjoncture grâce au lien suivant :

Dernière modification lemercredi, 09 juillet 2014 12:53
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail