Menu

Droit à l'erreur : l’U2P appelle à une véritable révolution administrative

Si le projet de loi « pour un Etat au service d’une société de confiance » apporte des évolutions positives pour les entreprises comme pour les particuliers, il ne suffira pas, en l’état, à entraîner la révolution administrative dont le pays a besoin.

Aujourd’hui l’action de l’administration est guidée par un triptyque infernal : réglementer, contrôler, sanctionner. Soumis à de multiples normes et contraintes, les chefs d’entreprise de l’artisanat, du commerce et des professions libérales, peuvent être « poussés à la faute » en toute bonne foi.Il appartient à l’Etat de supprimer toutes ces épées de Damoclès qui pèsent sur les entreprises et qui les maintiennent dans l’incertitude, avec pour conséquence de retarder  les décisions d’investissement et d’embauche.

En savoir plus...

Poissonnerie à vendre à Pleubian (22)

Au coeur du bourg de Pleubian

A vendre Poissonnerie 

  • Surface 60m2
  • Parking
  • 30 000 €

Retrouvez des photos ci-dessous. 

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ou 02 96 16 50 15.

En savoir plus...

S 46 2017 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Pour la pêche hauturière, les apports ont été plus importants que la semaine précédente mais ils restent toutefois modestes. Ils sont globalement assez réguliers sur la semaine avec cependant des volumes débarqués un peu plus importants lundi. Pour la pêche côtière, il n’y a pas beaucoup de poisson non plus. Les cours se sont tassés dans l’ensemble, au lendemain du week-end, avant de se redresser ensuite. Les prix restent donc soutenus pour les espèces « transformées » avec, notamment, le cours de la lotte, taille 2 et 3, supérieur à 6€/kg, celui de l’églefin supérieur à 2,50€/kg et celui de la raie dépassant les 2€/kg. Pour les poissons vendus entiers, la seiche et l’encornet, les cours sont moins élevés et donc plus accessibles. A l’import, en raison des mauvaises conditions météorologiques sur le nord de l’Europe, les volumes disponibles restent peu élevés, à l’exception du cabillaud en raison de volumes conséquents péchés en Norvège. La demande n’est pas très active même si elle a été un peu plus soutenue à l’approche du week-end. Elle s’est principalement concentrée sur les mises en avant et les petits prix. Pour la coquille Saint Jacques, le bon début de saison se poursuit, avec toujours des tonnages d’un bon niveau et des cours proches, en moyenne, des 2,65€/kg sur les criées de la baie de Saint Brieuc. En crustacé, les volumes disponibles étaient restreints et les cours sont restés fermes.

En savoir plus...

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43