Menu
  • Couverture OPEF

Deux beaux concours en septembre au SIRHA de Lyon : inscrivez-vous !

L’Association Lyon Poissonnier Écailler, relais régional de l’OPEF dans la région lyonnaise, propose deux concours internationaux pour les poissonniers le 27 septembre prochain : le concours de l’Écaille d’Or et le Golden Fish au SIRHA de Lyon.

La 20e édition du SIRHA de Lyon aura lieu du 23 au 27 septembre 2021 à EUREXPO LYON.

L’Association Lyon Poissonnier Écailler, dirigée par Frédéric Chevallet et Jean-Luc Vianey, organise deux concours pour les poissonniers écaillers : Le Golden Fish et l’Écaille d’Or

LE GOLDEN FISH :

Concours International de préparation et mise en œuvre des produits de la mer (poissons, coquillages et crustacés).

L’ÉCAILLE D’OR :

Concours International d’ouverture et présentation de fruits de mer.

Pour ces deux concours, le thème mis en avant cette année portera sur les évolutions du marché avec un axe de plateau et traiteur de la mer à emporter.

 

Pour recevoir le dossier d’inscription, contactez-nous sur le mail suivant : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le lundi 27 septembre 2021 de 9h à 16h, les candidats, sous le regard de Silvère MOREAU président du concours, montreront tout leur talent en s’adaptant au nouveau contexte et aux évolutions du marché avec cette thématique d’actualité : comment réaliser des plateaux à emporter afin d’inviter à consommer les produits directement chez soi !

Vous retrouverez les candidats sur l’espace métier de bouche, dédié toute la journée au métier du poisson 

Pour vous rendre au SIRHA Lyon et assister à ce grand événement international du concours du Golden Fish et l’Écailler d’Or rien de plus simple, il suffit de commander un badge sur le site Coordonnées - SIRHA 2021

L’OPEF partagera l’événement en direct à retrouver sur nos réseaux sociaux.

Pour toutes questions vous pouvez nous contacter au 06 59 52 88 27 ou sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

 

En savoir plus...

Relance : Grande enquête emplois et difficultés de recrutement - réponse jusqu'au 3 septembre

Afin d’illustrer et se baser sur la réalité des entreprises, une nouvelle enquête de la CGAD, dont est adhérente l'OPEF, est lancée auprès des entreprises pour mieux cerner le profil des emplois non pourvus du secteur et analyser les difficultés de recrutement rencontrées par les artisans poissonniers.

Afin d’avoir le maximum de réponses, nous vous remercions de bien vouloir répondre au questionnaire ci-dessous.

Vous avez jusqu’au 3 septembre prochain pour répondre à cette enquête en cliquant ici.

Vos réponses sont essentielles car elles vont permettre de disposer d’arguments pour appuyer notamment nos demandes auprès du Gouvernement et des différents intervenants en matière d’emploi.

L'OPEF reste à votre disposition pour tout complément d’information.

En savoir plus...

Nouvelles mesures sanitaires : sauf activité de restauration, les poissonniers ne sont pas concernés

Point de situation :

Les dispositions s’appliquent en attendant l’avis du Conseil Constitutionnel le 5 août.

Pour le moment, sauf décision contraire par arrêté préfectoral, l’accès de la clientèle à vos commerces reste maintenu dans les conditions habituelles de distanciation et de respect des mesures sanitaires : port du masque, nombre limité de personnes dans le commerce, protection de vos salariés, etc.

Aucun contrôle du « Pass sanitaire » n’est exigé tant pour vos clients, que pour vos salariés !

Attention, pour les artisans poissonniers qui auraient une activité de restauration type bar à huîtres, à tapas, etc., vous êtes soumis aux mêmes obligations que les établissements de restauration ou bars.

Début août, vous devrez contrôler le « pass sanitaire » des clients qui souhaitent consommer vos produits sur place. Cela n’est pas nécessaire pour les plats à emporter.

Concernant le contrôle des clients, la présentation du pass sanitaire (qui entre en vigueur à la date de publication de la loi pour le public) ne s’accompagne pas d’un contrôle de l’identité. Seules les forces de l’ordre sont habilitées à réaliser ce contrôle.

Au 30 août, vos salariés devront présenter un « Pass sanitaire » uniquement pour la partie restauration

Lorsqu’un salarié ne présente pas les justificatifs, certificats ou résultats requis et s’il ne choisit pas d’utiliser, avec l’accord de son employeur, des jours de repos conventionnels ou des jours de congés payés, ce dernier lui notifie, par tout moyen, le jour même, la suspension de son contrat de travail. Cette suspension, qui s’accompagne de l’interruption du versement de la rémunération, prend fin dès que le salarié produit les justificatifs requis.

En ce qui concerne le contrat à durée déterminée, il pourra être interrompu avant l’échéance du terme, à l’initiative de l’employeur (par dérogation à l’article L ;1243-1 du code du travail), sans dommages et intérêts. Le salarié perçoit néanmoins l’indemnité de fin de contrat à l’exclusion de la période de suspension.

Il en est de même pour le contrat de mission d’un salarié en activité temporaire, qui pourra être rompu avant l’échéance du terme. Seule l’indemnité de fin de mission sera due, à l’exclusion de la période de suspension.

Les employeurs seront chargés de vérifier la validité du « pass » de leurs salariés de la même façon que pour leurs clients. En cas d'absence de contrôle dans leur établissement, les gérants risquent une fermeture administrative d'une semaine, suivie de 9 000 euros d'amende et un an de prison en cas de récidive dans les six semaines.

L’OPEF reviendra vers vous sous peu avec de nouvelles informations

En savoir plus...

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail