Menu

S 25 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Cette semaine, les volumes débarqués sont à des niveaux normaux pour la saison c’est à dire faibles. La demande est également peu dynamique en raison d’une météo estivale, du début des soldes et de l’approche des vacances d’été. Le marché est donc équilibré ce qui permet aux cours d’être à un niveau correct dans de nombreuses espèces : merlan, lieu jaune, lieu noir, rouget, saint pierre, turbo. En revanche, les prix du merlu, de la lotte et de la cardine restent bas, les volumes débarqués étant toujours conséquents. A l’import, l’origine Islande en cabillaud est plus présente pour satisfaire une demande toujours soutenue, l’offre norvégienne continuant à se réduire. En lieu noir, la demande a été également forte et les prix en hausse en raison d’une offre nationale limitée et de mises en avant. En tourteaux, les volumes débarqués cette semaine ont été importants. La demande est faible, les stocks sont donc conséquents ce qui a entraîné une chute des cours. En langoustine, l’offre a été un peu plus abondante. Les cours se sont toutefois maintenus à un bon niveau sauf pour les petites tailles qui ont vu un tassement de leur prix en fin de semaine.

En savoir plus...

S 24 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Avec des conditions climatiques estivales, l’activité commerciale est contrastée. Pour les poissons bleus et les espèces à griller la demande est forte. Au contraire, pour les autres espèces, le commerce est difficile car les consommateurs ne sont pas à l’achat de ces produits. Toutefois, les apports sur les criées sont moyens dans l’ensemble pour la saison. Les prix sont corrects dans quelques espèces (merlan, lieu noir, églefin…). En revanche, les cours de la lotte et de la raie restent à des niveaux bas. En dos de cabillaud, la demande reste soutenue et l’offre réduite ce qui permet aux cours de continuer leur progression. En tourteaux, la débarque est conséquente, et la consommation est favorisée par les mises en avant ce qui permet un bon roulement et peu de stock. . En langoustines, les volumes restent assez faibles pour la saison, les cours se maintiennent donc à un bon niveau.

En savoir plus...

S 20 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Si les apports étaient encore significatifs en début de semaine, ils tendent à régresser par la suite. Les volumes vont entamer une diminution saisonnière. Encore calme en début de période, l'activité commerciale s'anime avec des ventes plus fluides mais sans excès. L'incidence sur les cours est minime. Les cours sont peu élevés (merlu, lingue, cabillaud) à part sur certaines espèces moins représentées (lieu, merlan). Le marché de la lotte est plus sensible, malgré des opérations commerciales, avec encore de gros volumes difficiles à travailler en totalité, notamment dans les grosses tailles. Toujours peu de langoustines et des cours assez soutenus. Ecoulement correct en tourteau avec des stocks reconstitués. Marché difficile en homard cours bas.

En savoir plus...

S 19 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

En cette troisième semaine consécutive avec un férié, l'activité commerciale est à nouveau perturbée. Le commerce s'est montré très actif en début de semaine avec les réapprovisionnements après le long Weekend du 1er mai, pour se calmer les mercredi et vendredi. Les débarques ont été inférieures à celles des semaines passées avec une pêche moins importante. Ceci a permis une certaine fermeté voire hausse dans les cours pour quelques espèces, notamment dans les espèces à fileter, et une bonne fluidité en général. Les volumes en lotte restent assez soutenus et les cours fluctuants. La Norvège est toujours bien présente en volume dans le dos de cabillaud. En tourteau, les stocks vont se refaire avec le retour des bateaux début de semaine prochaine.

En savoir plus...

S 18 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Deuxième semaine écourtée d'un férié, ce qui complique l'activité commerciale, tant dans l'achat que dans la vente. La demande s'est montrée intéressée. Les volumes étaient cependant un peu moins pressants avec moins de bateaux en débarque, notamment le vendredi. Les cours, encore bas en début de semaine, sont remontés dans plusieurs espèces en fin de semaine (merlan, églefin, julienne, lieu jaune...). En lotte, les gros apports se sont écoulés, mais les cours sont restés assez bas. Cours corrects en langoustines. A l'import, la Norvège est très présente avec des volumes.

En savoir plus...

S 17 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Pour cette semaine de Pâques écourtée du lundi, l'activité était concentrée sur 4 jours. De gros volumes ont été débarqués dans de nombreuses espèces ( lingue, églefin, lotte, raie, cardine..) dans les ports du Sud, plus normaux au Nord. Les cours sont dans l'ensemble bas. Malgré les besoins de réapprovisionnements après un weekend de 3 jours, le marché n'a pu absorber en totalité ces tonnages importants. La lotte s'écoule mais sans valorisation, avec quelques opérations promotionnelles. En cabillaud et lieu jaune le disponible modeste entraîne une certaine fermeté des cours. Le commerce en général reste compliqué avec des apports supérieurs aux moyens de préparation et de transformation.

En savoir plus...

S 16 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Si cette semaine Pascale est un peu moins chargée en volumes débarqués, les apports restent importants. Jusqu'en milieu de semaine, la demande est très calme, l'écoulement difficile sur beaucoup d'espèces (merlan, raie, lingue, cardine..). Les cours demeurent en général bas. Le marché se réveille tardivement, à partir du jeudi. L'activité commerciale se réactive à l'approche du week-end. La meilleure fluidité en fin de semaine permet un léger sursaut des cours le vendredi. En langoustine, les apports tendent à progresser, avec une correcte valorisation. Les conditions climatiques ensoleillées ont par ailleurs pénalisé la consommation de poissons en général. En crustacés, la perspective des fêtes de Pâques a dynamisé les ventes.

En savoir plus...

S 15 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Bretagne Avec une nouvelle semaine très chargée en apports, les cours ont baissé en début de période, pour rester bas dans la totalité des espèces, qu'elles soient communes ou plus nobles. Les tonnages sont importants dans tous les ports, avec une météo très favorable. Aussi ces volumes sont excédentaires par rapport aux capacités de traitement du secteur mareyage. Les difficultés d'écoulement ont principalement porté sur la julienne, lieu jaune, raie, merlan et limande sole. L'activité commerciale n'est par ailleurs guère dynamique du côté de la consommation, où la recherche de petits prix est récurrente. Avec l'approche de Pâques, une certaine reprise de la demande est espérée par les opérateurs, tandis que débutent les vacances scolaires de la région parisienne.

En savoir plus...

S 14 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

En ce début avril, les volumes débarqués sont conséquents, avec un écoulement plutôt correct dans la majorité des espèces. Les cours sont restés bas (merlan, lieu, merlu, julienne..)malgré un sursaut en milieu de semaine, non confirmé. Les opérateurs ont des difficultés à travailler ces tonnages importants. Les prix sont attractifs pour la grande distribution, et le début de mois apporte un regain d'intérêt dans les ventes, avec des mises en avant. Cependant le commerce est difficile, la demande hétérogène. Les opérations commerciales réalisées en aval n'ont pas eu les résultats escomptés, car la fréquentation des magasins est assez décevante.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail