Menu

S 14 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

En ce début avril, les volumes débarqués sont conséquents, avec un écoulement plutôt correct dans la majorité des espèces. Les cours sont restés bas (merlan, lieu, merlu, julienne..)malgré un sursaut en milieu de semaine, non confirmé. Les opérateurs ont des difficultés à travailler ces tonnages importants. Les prix sont attractifs pour la grande distribution, et le début de mois apporte un regain d'intérêt dans les ventes, avec des mises en avant. Cependant le commerce est difficile, la demande hétérogène. Les opérations commerciales réalisées en aval n'ont pas eu les résultats escomptés, car la fréquentation des magasins est assez décevante.

En savoir plus...

S 13 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Après le pic de volumes de la semaine précédente, les apports ont globalement régressé cette semaine, avec des tonnage par bateau en baisse tout en restant corrects. Cette moindre pression des offres débarquées a permis une meilleure fluidité dans la plupart des espèces, avec des cours en légère progression sur la fin de période. En lieu jaune et sole l'écoulement est meilleur, bien que les cours restent assez bas. Pour autant avec la fin de mois le commerce n'est pas très actif avec une fréquentation magasins plutôt moyenne. La semaine à venir est attendue supérieure en apports. Demande toujours peu intéressée en coquille. Le marché du tourteau reste étroit.

En savoir plus...

S 12 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Semaine marquée par un afflux exceptionnel de volumes débarqués. En dépit d'opérations de mise en avant en grande distribution dans plusieurs espèces, ces tonnages très importants ont déséquilibré le marché, avec l'impossibilité de traiter autant de marchandises. Le commerce n'est par ailleurs pas très dynamique. Les cours ont globalement chuté au niveau du prix plancher dans tous les poissons, à quelques exceptions près, pour stagner à ce niveau bas. L'écou- lement s'est avéré très laborieux dans nombre d'espèces (lieu jaune, merlan, merlu, sole, lotte ...) qui ne trouvaient acquéreurs. Avec les prix très attractifs, les opérations promotionnelles instaurées, ont toutefois favorisé quelque peu les ventes, mais sans excès. En Norvège, la pêche a repris et les cours du dos de cabillaud sont en baisse significative. Le marché reste absent en coquille dont la fin de campagne est proche.

En savoir plus...

S 11 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Cette semaine est marquée par les gros volumes débarqués. Ces apports importants sont habituels pour la saison, avec toutefois un mois de retard cette année. Les cours ont bien baissé dans la plupart des espèces, pour se placer à un niveau bas. La lotte et la raie encore bien défendus n'ont pas été épargnées. L'écoulement en lieu jaune avec de gros apports est très difficile, ainsi que pour la sole. Si les conditions climatiques douces et ensoleillés ont joué un rôle défavorable sur la consommation de poisson, la baisse des cours a toutefois réactivé les commandes sur la fin de semaine. A noter qu'en raison du mauvais temps en Norvège, les prix du cabillaud remontent et les livraisons devraient être limitées début de semaine prochaine. Toujours pas de demande en frais sur la coquille.

En savoir plus...

S 10 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Le début de mois et la reprise de la zone de la région parisienne cette semaine, apportent un dynamisme supplémentaire à l'activité commerciale. Si les débarquements sont corrects, ils ne sont pas beaucoup supérieurs à ceux de la semaine précédente, ce qui permet de maintenir voire raffermir les cours en fin de semaine( raie, lotte, églefin). Les ventes en merlu sont plus fluides, prix assez soutenu en lieu noir. Le retour à des prix plus abordables en magasins de détail, à des tarifs parfois promotionnels, semble attirer plus le consommateur. Pour la semaine à venir, la demande devrait rester active, avec de nombreux engagements promotionnels en grande distribution

En savoir plus...

S 09 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Avec le retour de volumes débarqués plus normaux, supérieurs à la semaine précédente, les cours ont de nouveau baissé dans la majorité des espèces, pour revenir au niveau de l'an passé à même période. Des difficultés d'écoulement perdurent sur la sole, et cette semaine en merlu avec des apports importants. Malgré les prix plus attractifs, l'activité commerciale est laborieuse, la demande atone. Le calendrier est défavorable à la consommation( fin de mois, vacances scolaires). Par ailleurs, le consommateur pour qui le poisson est cher depuis plusieurs mois, ne semble pas avoir totalement renoué avec le rayon marée. Pour la semaine à venir, un regain d'activité est espéré avec la reprise de la région parisienne, avec déjà quelques anticipations cette fin de semaine. Moindre présence de la Norvège attendue en dos de cabillaud. En coquille, demande toujours peu intéressée.

En savoir plus...

S 08 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Avec l'amélioration des conditions climatiques, l'activité de pêche a repris très normalement cette semaine. Les volumes ont progressé sans revenir à la normale. Les cours encore fermes en début de période, ont baissé à partir du mercredi, dans toutes les espèces, pour se raffermir fin de semaine. Quelques difficultés d'écoulement en lieu jaune et sole. En aval, l'activité commerciale est difficile, la demande peu dynamique. Avec le manque de produits et les prix élevés depuis la fin d'année, le consommateur s'est plus ou moins détourné du rayon. Le cabillaud d'import (Norvège) avec des offres toujours importantes en cette saison, et très concurrentielles en prix, capte des parts de marché, au détriment de produits à fileter, ou poissons entiers. Pour la semaine prochaine, les apports globaux sont attendus en progression.

En savoir plus...

S 07 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

La persistance des mauvaises conditions climatiques, exceptionnelles dans l'ampleur et la durée, par la succession de coups de vent, affecte de plus en plus l'activité de pêche. L'ensemble de la flotte est impactée, des côtiers aux hauturiers. D'autre part, les tonnages débarqués sont parfois très inférieurs à la normale. Les cours renchérissent à nouveau, pour atteindre des niveaux élevés, ce qui ne facilite pas les ventes. Les mareyeurs se trouvent aussi dans une situation très difficile. L'activité de filetage pâtit du manque de matière première. Les disponibilités en dos de cabillaud de Norvège sont larges, nettement moindres d'Islande cette semaine. Ce produit toujours très attractif en prix, concurrence fortement la commercialisation des autres espèces. Très peu de disponible en tourteau et prix en hausse. Demande peu intéressée sur la coquille dont les apports sont restreints .

En savoir plus...

S 06 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Les mauvaises conditions météo persistantes maintiennent une pression sur les cours, en raison de disponibilités parfois très limitées. La pêche côtière était quasi absente. Les volumes débarqués ont journellement régressé avec remontée des cours dans toutes les espèces, et parfois forte. Apports corrects en merlu et julienne en tout début de semaine avec bon écoulement. L'import, dont les offres sont assez larges (Islande, Norvège), capte des parts de marchés par l'attractivité du prix, car la consommation n'est pas active et en recherche de petits prix. La fermeté doit perdurer dans les cours au moins début de semaine prochaine. La campagne de coquille se termine avec une petite demande. Les stocks en tourteau sont faibles, les cours vont hausser.

En savoir plus...

S 05 2014 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Des prix attractifs dans plusieurs espèces, avec du volume, facilitent les ventes, mais le commerce en aval n'est pas pour autant dynamique, à l'image des semaines passées. La fin de mois et les inventaires sont des facteurs limitant. Dans les gros volumes débarqués cette semaine, la julienne, et surtout le merlu dont les cours sont bas. Dans les prix soutenus, le lieu noir, le cabillaud et la lotte, et des prix bien tenus en églefin. Si lundi de bon apports sont annoncés, le reste de la semaine pourrait être moins achalandé. Avec le mauvais temps en Ecosse, peu d'import en perspective. En coquille, les cours sont diversement orientés selon les zones et les apports, mais la demande est moins présente.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43