Menu

S 17 2018 Note de conjoncture des produits de la mer

S 17 2018 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

La situation de cette semaine est assez mitigée. Les apports ont été relativement réguliers et les volumes débarqués se sont répartis sur de nombreuses espèces. Pour celles à filets, le lieu noir, la lingue bleue, la lingue franche et le sabre étaient présents en quantité. De ce fait, les cours sont en baisse et sont peu élevés. Pour le merlan et l’églefin, les débarques sont moins importantes, les prix restent soutenus. Pour le merlu, les cours se replient mais demeurent toutefois d’un bon niveau pour la saison. En raison de mises en avant dans plusieurs enseignes de la grande distribution et d’apports peu importants, le cours de la lotte a progressé et a été proche des 5,50€/kg en moyenne, toute la semaine. Pour la raie, la commercialisation est moins laborieuse que la semaine précédente, mais les tarifs de vente se maintiennent dans le bas de la fourchette. A l’inverse, pour l’ensemble des requins, la période délicate se poursuit avec toujours des quantités importantes compliquées à commercialiser et des prix au niveau des prix planchers. A l’import, il est à noter que les volumes de loup et de sébaste provenant d’Islande restent importants et qu’ils se négocient à prix attractifs. Avec la fin de mois, les congés scolaires dans deux zones dont Paris, et les grèves, la demande en magasin a été peu soutenue cette semaine. Elle s’est orientée principalement sur les petits prix et les promotions. Pour la langoustine, les quantités pêchées augmentent, mais elles ne sont pas à la hauteur de celles des deux années précédentes. En conséquence, les cours sont très corrects, avec toujours un différentiel important entre le début (10€/kg) et la fin de semaine (13€/kg). En crustacé, le cours du homard poursuit sa baisse, à l’inverse du tourteau qui voit ses prix se maintenir à un niveau très élevé.

Boulogne

Les volumes sont modestes cette semaine. Avec une seule débarque significative en fin de semaine, l’offre est réduite sur l’ensemble des espèces, à l’exception du merlan avec le retour des bateaux du nord. Le cours fléchit logiquement vendredi de 1,40 €/kg à 0,80 €/kg en taille moyenne et de 1,70 €/kg à 1,20 €/kg pour les tailles supérieures. Les facteurs conjugués de fin de mois, de vacances scolaires, et du lancement du French Day (à l’image du Black Friday) rendent les opérateurs prudents et le commerce atone. Peu de poissons sont donc à mettre en avant, et les faibles disponibilités tant sur les espèces à filet traditionnelles (maquereau, poissons plats) que celles plus destinées au marché export (encornet, chinchard ou rouget-barbet) rendent les prix fermes sur l’ensemble de la gamme habituelle. Le commerce est donc globalement peu engageant. Les mareyeurs se tournent davantage vers les articles importés, et la pêche hauturière, qui connaît de gros arrivages venant compléter la présence de stocks importants en raison d’un marché moins dynamique les jours précédents. Les cours se sont donc tassés sur la majorité de ces articles importés et issus de cette pêche hauturière, avec du lieu noir échangé à 0,80 €/kg, du lieu jaune à 2,40 €/kg ou encore du gros merlan vidé à 2 €/kg (prix moyens). À noter que beaucoup d’opérateurs (acheteurs et vendeurs) sont absents des marchés en raison des rencontres organisées au salon Seafood Expo Global qui s’est tenu à Bruxelles du 24 au 26 avril 2018.

Rungis

Les ventes sont restées assez lentes cette semaine, conséquence des congés scolaires de la région parisienne. En effet, la baisse d’activité de la restauration collective s’accompagne d’un net ralentissement des ventes de poissons de grande consommation. Les cours restent, néanmoins, assez fermes face à une offre en retrait sur le marché parisien. Pour les espèces de poissons nobles, l’accélération des ventes sur le littoral assèche temporairement les apports sur les marchés intérieurs et engendre une franche hausse des cours malgré des volumes commercialisés assez faibles.

Dernière modification lejeudi, 03 mai 2018 08:12
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail