Menu

S 41 2017 Note de conjoncture des produits de la mer

S 41 2017 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Cette semaine est dans la même veine que les semaines précédentes. Les apports sur les criées sont toujours peu importants et irréguliers. Ce manque de volume se ressent aussi bien sur la pêche hauturière que sur la pêche côtière. Pour l’ensemble des espèces à filet, les prix déjà soutenus se sont raffermis. De plus, le lieu noir qui était le seul à avoir des cours assez bas, a vu son prix progresser sensiblement tout au long de la semaine et atteindre également un niveau élevé. Pour la lotte, après s’être légèrement tassés en milieu de semaine, les tarifs sont repartis à la hausse à l’approche du week-end, pour dépasser les 6€/kg. Un seul produit, le congre, a pu avoir quelques difficultés de commercialisation sur certaines criées mais sur des quantités faibles. A noter que la campagne de thon touche à sa fin et que les bateaux sont dans leur dernière rotation. Les volumes pêchés restent d’un bon niveau, tout comme les cours. A l’import, les quantités disponibles sont également peu importantes et les prix sont soutenus, dans l’ensemble. Seuls les filets de sébaste sont plus présents en volume et à des cours abordables. En raison de ces tarifs élevés, la demande est peu présente et se concentre principalement sur les petits prix des mises en avant. En coquille Saint Jacques, les volumes débarqués restent d’un bon niveau et sont légèrement supérieurs à ceux de la semaine précédente. Les cours se sont également raffermis et se situent aux alentours des 2,60€/kg sur les criées de la baie de St Brieuc. Pour les crustacés, le disponible est toujours modéré pour le tourteau et restreint pour le homard. De ce fait, les cours se maintiennent toujours à un niveau élevé.

Boulogne

Les apports ont été assez réguliers avec cependant une plus forte concentration des arrivages en fin de semaine. Le retour des senneurs hollandais a permis également d’assurer une diversité plus large. Les cours ont donc été diversement orientés selon les espèces. Les débarques plus importantes de merlans en fin de semaine a permis une baisse du cours de près de 1 €. Son niveau de prix reste malgré tout élevé (entre 2 € et 2,20 €/kg dans les petites tailles) faute de quantités suffisantes au cours de la semaine pour répondre à la demande. Les quantités de maquereau demeurent correctes mais le consommateur délaisse le filet au profit du maquereau entier qui fait l’objet d’opérations commerciales dans certaines GMS. Le début de saison pour la coquille se confirme avec une augmentation des quantités débarquées principalement sur Dunkerque. La demande plus pressante à la veille du week-end voit le cours de la coquille se raffermir légèrement pour passer de 2,80 €/kg en milieu de semaine à 3,10 €, tout en restant dans une bonne moyenne de prix. Le rouget-barbet a fait l’objet de débarques régulières permettant l’équilibre du cours. Le manque de diversité à l’importation se fait comme la semaine précédente ressentir. Le lieu noir et le merlu ne souffrent pas de défaut d’approvisionnement mais ils sont davantage issus de la pêche hauturière. Les espèces phares sont représentées par la rascasse essentiellement, ainsi que par des quantités importantes de seiche et d’encornet destinées plus particulièrement aux marchés méditerranéens (Italie, Espagne). À l’exception de ces espèces, les prix demeurent à un niveau élevé faute de quantités.

Rungis

Les ventes sont assez fluides cette semaine sous le pavillon de la marée. Les premiers lots de coquilles Saint-Jacques intéressent l’ensemble des opérateurs de la filière et profitent aux ventes de l’ensemble des espèces. La marée courante bénéficie de l’activité constante de la restauration collective et hors foyer dans son ensemble. Les apports conséquents s’accompagnent, malgré tout, d’une relative baisse des cours, notamment dans les espèces de la marée courante.

Dernière modification lemardi, 17 octobre 2017 15:01
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43