Menu

Un retour vers les commerces de proximité

Un retour vers les commerces de proximité

Les commerces alimentaires de proximité bénéficient d’une très bonne image auprès des Français et les valeurs qu’ils associent à cette image montrent combien ils sont attachés à ce type de commerces.

L’enquête réalisée par l’Institut CSA pour la CGAD fin 2018 montre ainsi que 27% des Français se rendent plus souvent qu’il y a cinq ans dans ces commerces.

Les Français considèrent en effet que leurs artisans, commerçants et restaurateurs dynamisent et animent les territoires (90%) et qu’ils sont créateurs de lien social (87%).

Quatre valeurs phares sont associées à ces commerces alimentaires de proximité. Pour les Français, il s’agit de commerces à taille humaine (90%), conviviaux (86%), dépositaires d’un véritable savoir-faire (84%) et offrant des produits et des services de qualité (84%).

Ils symbolisent le « vivre ensemble ».

Dans la vie de tous les jours, la boulangerie est le commerce considéré comme indispensable pour les Français (90%), suivi par les primeurs (75%), les boucheries (70%), les épiceries (69%), les pâtisseries (67%), les cafés restaurants (62%), les charcuteries (62%), les poissonneries (59%) et les fromagers (51%).

En conséquence, les Français veulent aujourd’hui davantage de commerces alimentaires de proximité près de chez eux (tout particulièrement dans les communes rurales 83%).

Une moins bonne place pour la poissonnerie

Par contre, force est de constater que la poissonnerie n’est pas le commerce de proximité le plus demandé. Si les poissonneries sont sollicitées, elles le sont moins que les autres commerces de proximité.

Cette place doit aussi se comprendre par le nombre plus restreint de poissonneries artisanales que d’autres métiers de bouche et par une consommation moins importante de poissonniers relativement à d’autres produits comme le pain ou la viande. Les poissonneries sont aussi inégalement sollicitées selon les régions, et notamment selon leur proximité avec les côtes, contrairement aux autres commerces alimentaires.

Il est donc essentiel pour l’OPEF, la nouvelle organisation des Poissonniers Ecaillers de France, de continuer et intensifier son travail de valorisation de la profession.

Retrouvez tout l'étude ci-dessous.

 

 

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail