Menu

Quelle image pour le métier de poissonnier ?

Quelle image pour le métier de poissonnier ?

L’image des produits aquatiques est un sujet particulièrement sensible à la médiatisation des évènements, notamment ceux relatifs aux ressources marines et aux enjeux sanitaires. Il s’agit en effet de produits spécifiques sur lesquels les consommateurs sont sensibles à de nombreux aspects : la fraicheur des produits, la qualité d’élevage ou de pêche de ces derniers, leur provenance, l’impact écologique...

Les crises de confiance des consommateurs vis-à-vis de certains produits alimentaires sont des phénomènes soudains, de durée variable et dont l’impact sur les actes d’achat est souvent difficile à estimer quand on ne dispose pas d’éléments de référence mis à jour régulièrement sur la perception des consommateurs.

C’est dans ce contexte que FranceAgrimer réalise un baromètre d’image des produits aquatiques tous les 6 mois.

Ce baromètre a donc pour objectifs de mettre à la disposition des professionnels du secteur un suivi régulier De la perception des consommateurs sur les produits aquatiques mais également de quelques produits carnés, concurrents directs des produits aquatiques. De la consommation de différentes espèces

De janvier à juin 2018, un zoom sur la perception des métiers de la filière a été réalisé.

Dans le but d’avoir une image plus globale de la filière, les consommateurs ont été interrogés sur leur vision de certains métiers de la filière.

Une représentation plutôt mitigée des métiers de la filière aquatiques.

Une image assez bonne des métiers de la filière :

  • Plus de 9 répondants sur 10, déclarent avoir une bonne image des pêcheurs et des poissonniers, qui sont d’ailleurs les métiers les plus connus.
  • Les métiers de mareyeurs et aquaculteurs sont moins bien connus : 21% de non connaisseurs. Parmi les connaisseurs, l’image est plutôt bonne pour plus de 9 répondants sur 10.

Mais une projection plus difficile sur les métiers :

  • Plus de 7 répondants sur 10 estiment que les métiers de la filière aquatiques ne sont pas bien rémunérés.
  • 80% présument pourtant que ces métiers nécessitent des compétences techniques ou scientifiques poussées.
  • Près de 6 répondants sur 10 déclarent que ces métiers ne sont accessibles qu’aux personnes proches de la mer.
  • Plus de 9 répondants sur 10 pensent que les conditions de travail de ces métiers sont difficiles et dangereuses.

Près de 7 répondants sur 10 reconnaissent qu’ils n’inciteraient pas leur enfant à exercer un de ses métiers. Ce taux continue à grimper lorsque l’on aborde le sujet pour les filles puisque 76% des répondants déclarent qu’ils n’encourageraient pas leur fille à exercer l’un de ces métiers. En revanche, certains profils de répondants sont moins réticents à ce sujet, notamment les répondants de moins de 35 ans, et les personnes sans activité professionnelle.

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail