Menu

L’UNPF participait à la 9e édition des Assises de la pêche et des produits de la mer

L’UNPF participait à la 9e édition des Assises de la pêche et des produits de la mer

La 9e édition des Assises de la pêche et des produits de la mer se déroulait les 14 et 15 juin 2018 à Sète. Le président de l’UNPF, Silvère Moreau, était là pour défendre la poissonnerie. 450 participants étaient réunis, dont Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

58 intervenants ont captivé l’attention des 450 participants en échangeant sur l’avenir et l’attractivité de la filière ainsi que sur les enjeux environnementaux. Les innovations et recherches en termes de pêche et d’aquaculture sont également souvent revenues au cœur des débats.

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, est venu aux Assises pour réaffirmer sa mobilisation en faveur de la filière et de ses métiers. Une partie de sa visite fut consacrée aux représentants des différents comités de pêche. Il est également allé à la rencontre de tous les participants des Assises en partageant un déjeuner avec eux à la Maison régionale de la mer.

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, 14 juin 2018 :

« Je crois en la responsabilité de chacune et de chacun pour prendre en main les destinées de cette filière. Je crois aux métiers de la mer, je crois aux filières de la mer et de la pêche. […] Vous pouvez compter sur mon engagement, ma mobilisation, pour faire en sorte que demain nos filières pêches soient portées en exemple et qu’elles soient défendues comme elles le méritent. »

Comment entretenir l’attractivité des métiers de la filière ?

Silvère Moreau, Président de l’UNPF, est intervenu sur le sujet du maintien de l’attractivité de notre profession et de notre filière.

Pour lui : « Il y a un problème d’appréhension globale de la formation professionnelle. Le fait de rentrer en CAP est déjà vécu comme un échec ; et il est difficile et rare de trouver des jeunes qui finissent leur formation.

Par le biais de salons et de démonstrations, on essaie de changer cela pour gagner en attractivité. On peut imaginer que cela suscite des vocations mais les résultats restent faibles. Il faut communiquer sur la passion et le savoir-faire. L’action de l’UNPF est de promouvoir notre profession dans les salons, directement auprès des jeunes. L’un de nos arguments est aussi le salaire puisqu’on commence à 1641 €pour 152 heures. »

L’UNPF agit ainsi au cœur de notre métier.

Prochain rendez-vous les 27 et 28 novembre prochain à Brest pour les Assises de l’économie de la mer.

 

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail