Menu

L’OPEF s’équipe pour venir vous voir

Pour mieux vous vous informer, vous défendre, être au plus près de vous, valoriser le métier et nous unifier, l’OPEF, votre organisation professionnelle, s’équipe de supports de communication !

  • Après le groupe Facebook et la page LinkedIn qui ont été créés.
  • Après la newsletter et le magazine qui ont été rénovés.
  • Place aux supports pour l’évènementiel.
  • Aujourd’hui : réception des doudounes !

Merci à Romain d’avoir bien voulu faire le mannequin ! De son avis d’expert, elles sont légères et chaudes à la fois !

Pratiques, elles sont idéales pour des allers-retours entre l’intérieur et l’extérieur de la boutique à la mi-saison.

Des exemplaires de ces doudounes seront aussi offertes aux gagnants du Concours écaillers-poissonniers le 21 septembre à Cancale.

L’OPEF, avec vous au quotidien !

En savoir plus...

S 37 2019 Note de conjoncture des produits de la mer

Bretagne

Bretagne Au niveau des apports, cette semaine est restée identique aux semaines précédentes. Les volumes débarqués demeurent assez réduits. Pour les espèces à filet comme le merlan, l’églefin, le lieu noir ou la lingue, les cours, déjà d’un bon niveau, se sont raffermis. En lotte, les prix ont également progressé et sont d’un bon niveau, proche des 6€/kg. Pour les poissons dits nobles, les cours sont toujours très élevés. Les cours de la raie, qui étaient bas depuis plusieurs semaines, ont bien remonté, notamment pour la taille 3. Pour le thon germon, les quotas sont en train d’être atteints donc la campagne touche à sa fin. Les bateaux arrêtent cette pêche avant de repartir pour d’autres espèces telles que la cardine, la lotte, l’églefin, ce qui devrait occasionner une augmentation des débarques pour ces espèces, dans les prochaines semaines. A l’import, l’offre en dos de cabillaud, quoique davantage présente, reste toutefois inférieure à la demande. Cette situation engendre des cours fermes. La demande a été moyenne dans l’ensemble et a été freinée par un manque de poissons et des prix élevés. En tourteau, l’offre demeure toujours limitée, ce qui permet la fermeté des cours qui, de ce fait, restent à des niveaux très élevés pour la saison, supérieurs à ceux de 2018. En homard, la situation est identique, avec un disponible insuffisant, notamment en petites tailles, et donc des prix fermes et soutenus.

En savoir plus...

Recherche un(e) apprenti(e) poissonnier(e) à Cany-Barville (76)

Poissonnier recherche un(e) apprenti(e) poissonnier(e) en première année de préférence.

L’entreprise lui apprendra à lever les filets, couper le poisson mais aussi à cuisiner des plats traiteurs.

Il y aura également un contact direct à la clientèle.

Contacter au 0235978131 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus...

L'U.N.P.F

Formation Continue

Stages de formation

Contact

Union Nationale de la Poissonnerie Française 

6, Rue des Frères Montgolfier - ZA La Tourelle 2 
22400 Noyal
Tél : 09 81 44 44 43

E-mail